Visiteurs-connectés

Nous avons 4452 invités et aucun membre en ligne

Pochette de voyage

A partir de 3 h de décalage horaire certaines personnes peuvent resentir de la fatigue et du stress.

D'autres personnes, plus sensible peuvent avoir des troubles de l'humeur, de l'anorexie et des malaises gastro-intestinaux .

Le décalage horaire peut causer une baisse des facultés cognitives et des performances motrices, notamment athlétiques.


Même si presque tous les voyageurs qui traversent une large plage de fuseaux horaires éprouveront certains symptômes, la gravité de ceux-ci et le temps de récupération varient considérablement d'une personne à l'autre.

Les effets du décalage horaire sont généralement plus marqués lors de voyages vers l'est et ils augmentent avec l'âge (Source : Agence de la santé )

Comment diminuer les effets négatifs produits par ces changements brusque de fuseau horaire?


Il existe un remède homéopathique  pour atténuer la fatigue et le stress physique causés par les perturbations de l'horloge interne. Commercialisé sous le nom de No-Jet-Lag, ce produit est disponible  dans la plupart 
des pharmacies. 

Dans les jours qui précèdent votre départ

 Ayez un ryhtme de vie des plus « réguliers » en évitant les nuits blanches ou les nuits inégales ;

Optez pour des repas riches en protéines au déjeuner et au dîner (oeuf, poisson, viande, etc.) et préférez les repas riches en hydrates de carbone au souper (pâtes, salades, fruits, etc.) ;

Évitez la caféine au déjeuner, au souper et dans la soirée car elles peuvent exacerber la déshydratation .


Une fois à destination

Mettez votre montre à l'heure dès votre arrivée et faites comme si vous y viviez. Dormez si c'est « leur » nuit, mangez si c'est « leur » heure de souper, etc. .

Des hypnotiques (somnifères) à action brève peuvent être utilisés pendant le vol ou au cours des toutes premières nuits qui suivent l'arrivée ; cependant, rien ne prouve que ces médicaments aident à rétablir le rythme circadien.
Demandez à votre medecin traitant de vous en prescire.

Si votre corps est incapable d'assumer, faites une pause, mais évitez les siestes .

Soyez actif et tentez de tenir toute la journée, la nuit sera meilleure .

Gardez, pendant la période d'adaptation, votre rythme alimentaire développé avant le départ.

Pour en savoir plus : Consultez le site du Centre de santé-voyage du Canada


Pochette de voyage

Votre publicité ici